{Du 6 avril au 26 juin} Devenir Professionnel.le de l’organisation, en 3 mois, à distance !

Promotion Avril 2020 : du 6 avril au 26 juin 2020

Je prends l’initiative de ce billet pour rassurer à la fois mes stagiaires déjà inscrits et celles et ceux qui par mail me demandent si ma formation à distance qui démarre le 6 avril prochain est maintenue ou reportée.

La réponse est oui : précisément parce qu’elle a lieu exclusivement à distance, avec des temps synchrones (en Live et connectés ensemble, au même moment) et asynchrones (modules de formation que vous pouvez suivre à votre rythme, mais selon un calendrier précis et un parcours de formation jalonné de temps forts – entretiens individuels, visioconférences, évaluations, travaux pratiques, exercices à rendre, etc.), ma formation « Devenir home-organiser » pourra sans le moindre souci avoir lieu, aux mêmes dates et selon le même calendrier !

L’occasion, par ailleurs, peut être particulièrement opportune pour profiter de ce temps de confinement forcé pour se former à un nouveau métier et faire avancer le projet de création d’activité indépendante que vous portez peut-être, pour certain.es d’entre vous, je le sais, depuis de nombreuses années.

Enfin, pour que le coût de la formation ne soit pas un frein, nous avons mis en place des aménagements financiers importants, pour que vous puissiez étaler le plus possible vos règlements dans le temps.

Notre parti pris est de former plus largement au métier de « Professionnel.le de l’organisation », dans toutes ses facettes, et dans toute sa richesse !

Dernière précision : bien que la formation s’appelle « Devenir home-organiser », en référence notamment à l’atelier du même nom que j’ai animé à 11 reprises depuis début 2014, et que le home-organising constitue en effet le coeur de la formation, notre parti pris est de former plus largement au métier de « Professionnel.le de l’organisation », dans toutes ses facettes, et dans toute sa richesse.

Ainsi, au fil de ces 3 mois, en plus du home-organising, il sera aussi question d’OFFICE-ORGANISING (organisation, aménagement, tri et classement des espaces de travail, professionnels mais aussi des « home-offices », évolution des espaces de travail à travers le flex-office, tri et classement des papiers administratifs, etc.), d’HOME-MANAGEMENT (organisation familiale, organisation du quotidien) et de GESTION DU TEMPS. C’est d’autant plus important qu’en matière d’organisation, tout s’interpénètre et qu’il est important, sans toutefois, en 3 mois, devenir expert.e dans chacun de ces 4 domaines d’intervention, que vous soyez au moins sensibilisé.e à ce qu’il est possible de mettre en place à différents niveaux pour que vous puissiez être à même de poser les diagnostics les plus pertinents et de préconiser les stratégies opérationnelles les plus adaptées aux problématiques d’organisation que vous aurez à accompagner.

Nous avons également à coeur, à travers cette formation, d’accueillir les projets individuels dans toute leur spécificité, dans ce qui les rend uniques, originaux et authentiques. Mon objectif à travers cette formation n’est pas de former des mini-moi (aucun intérêt pour moi), mais bien de vous encourager, au fil de ce parcours exigeant et transformant, à trouver et développer ce qui fait l’originalité, la spécificité de votre approche. Je vous invite donc, au cours du programme, à écouter, développer, et laisser se déployer votre créativité, votre sensibilité, et votre façon bien à vous, par essence unique donc, d’envisager et d’imaginer ce métier, avec une question qui revient en continu tout au long de ces 3 mois :  » Comment avez-vous envie d’accompagner les personnes qui viendront à vous, une fois votre activité lancée ? » Certaines stagiaires viennent avec l’envie de concilier Coaching et Home-organising, d’autres construisent leur projet autour du Zéro déchet et du Minimalisme, d’autres encore veulent essentiellement accompagner les autres, professionnels et/ou particuliers, en gestion du temps. Tout est possible, à condition que le projet, ou l’embryon de projet, soit cohérent. Et c’est ce que je trouve, en tant que Responsable pédagogique, particulièrement stimulant et plaisant.

Autre parti pris : bien que les outils et les méthodes sont évidemment importantes en matière d’organisation et de home-organising, j’attache, tout au long de mon parcours de formation, beaucoup d’importance à la qualité de l’accompagnement en interventions. Pourquoi ? Parce que vous aurez à accompagner des humains, et que par essence, l’humain est complexe. La posture du Professionnel.le de l’organisation est donc pour moi essentielle : elle exige des qualités humaines indispensables, parmi lesquels écoute, disponibilité, bienveillance, non-jugement et rigueur.

Je vous apprends, enfin, au cours de ces 3 mois, à travailler et à accompagner aussi à distance, modes d’accompagnement qui vont forcément, vous l’avez compris, se développer à l’avenir.

Bref, la période que nous vivons peut être l’occasion de réinventer son métier, de se réinventer, de préparer l’avenir et d’oser imaginer d’autres façons de travailler. Se former à ce métier riche, passionnant, plein d’avenir et profondément humain est une option parmi d’autres.

Se former à ce métier riche, passionnant, plein d’avenir et profondément humain est une option parmi d’autres.

N’hésitez pas à me contacter par e-mail (ou même par teléphone ou Whatsapp +33 6 30 41 02 86) pour plus d’informations sur le contenu du programme (nous tenons à votre disposition un descriptif de 33 pages), les dates des prochaines promotions et les modalités d’inscription. Je vous expliquerai comment cela fonctionne très concrètement 🙂 En attendant, voici quelques infos ci-dessous.


Devenir un(e) professionnel(le) de l’organisation

Le métier d’home-organiser, encore méconnu il y a quelques années en France, en Belgique et en Suisse, fait aujourd’hui plus que jamais rêver. Le succès du premier livre de la consultante japonaise Marie Kondo, La magie du rangement, traduit en 35 langues et vendu à plus de 2,5 millions d’exemplaires à travers le monde, y est évidemment pour beaucoup !

Suscitant depuis ces deux dernières années de nombreuses vocations, en particulier chez les femmes déjà engagées dans un processus de reconversion professionnelle ou souhaitant donner plus de sens à leur vie professionnelle, ce métier a désormais besoin de se structurer, et, plus que jamais de se professionnaliser, pour se donner une chance de perdurer.

La FFPO (Fédération Francophone des Professionnels de l’organisation), créée en avril 2017 à mon initiative ainsi qu’à celle de plusieurs de mes consœurs, est en train de poser les premières fondations d’un métier en quête de reconnaissance.

Professionnelle de l’organisation depuis 2010, et comptant parmi les « pionnières » en France, j’ai eu le grand bonheur de partager mon expérience avec 197 participant(e)s entre 2014 et 2017 au sein de mon atelier en ligne « Devenir home-organiser » (11 sessions animées) et de mettre le pied à l’étrier à un grand nombre de professionnelles de l’organisation aujourd’hui en activité en France, en Belgique et en Suisse.

L’expérience de ces 11 sessions animées avec passion, confirmée par les nombreux échanges qui en ont découlé, m’a permis de cerner avec justesse et précision les attentes, les besoins, les questionnements, les freins de celles et ceux qui aspirent à exercer ce métier.

Mais un simple atelier de 10 jours ne suffit plus et la profession, jeune, naissante, encore fragile, a besoin de s’entourer de professionnels aguerris, formés et accompagnés.

Animée par un fort besoin de transmission, j’ai pris la décision fin 2017 de mettre un point final à mon atelier, malgré une demande toujours plus forte, pour concevoir un parcours de formation plus ambitieux, plus complet et plus exigeant :

Un parcours de formation accessible à distance, d’une durée de 3 mois, sanctionné par une certification attestant que le candidat a satisfait à l’ensemble des exigences du programme (assiduité, engagement, participation, travaux pratiques, remise d’un dossier professionnel me permettant d’apprécier les acquis).


La force de cette formation

  • Les avantages d’une formation à distance (flexibilité, autonomie, possibilité de suivre le contenu pédagogique à son rythme, où que l’on soit – chez soi, au bureau, en vacances – pas de logistique lourde ni de frais de déplacement et d’hébergement à prévoir) avec l’interactivité et la convivialité d’une formation en présentiel (des échanges permanents entre stagiaires et avec l’équipe pédagogique par mail, SMS ou téléphone, 3 demi-journées de formation/supervision en Live animées par visioconférence, 3 interventions d’experts, un entretien individuel d’une heure à l’issue de la formation pour faire le point sur vos acquis et votre projet professionnel, l’obligation de former un binôme de co-coaching avec un(e) autre stagiaire durant toute la durée de la formation, travail en groupe via la constitution de groupes de travail sur les pratiques professionnels de groupes de travail, etc.).
  • Une formation dispensée par une Professionnelle de l’organisation en activité depuis de nombreuses années (10 années) et ayant mis le pied à l’étrier à un grand nombre des professionnels en activité aujourd’hui, co-fondatrice de la FFPO (et Présidente d’avril 2017 à avril 2019) et actuelle Coordinatrice du Pôle Métier.
  • L’animation de 2 demi-journées de formation en Live (à distance) par Pauline Levasseur, fondatrice depuis 2009 du réseau ByPauline et actuelle Présidente de la FFPO, sur le thème : « La méthodologie du rangement ».
  • Une équipe pédagogique disponible, réactive et présente, malgré le caractère distanciel de la formation, qui contribue à « l’esprit famille » souvent évoqué par les stagiaires à l’issue des promotions, et à l’impression d’être « cocooné.e ».
  • Un cadre balisé de A à Z, soutenant et structurant, dans un état d’esprit toujours bienveillant et positif.
  • La possibilité de passer de la théorie à la pratique pendant la formation,  avec des travaux pratiques et la réalisation obligatoire de 4 missions à réaliser sur le terrain en situation d’intervention réelle.
  • Le soutien effectif d’un binôme de co-coaching pendant toute la durée de la formation, jugé « indispensable et précieux » par l’unanimité des stagiaires ayant suivi les promotions précédentes.
  • La force et l’émulation d’un groupe porté par les mêmes valeurs, la même ambition et le même objectif : se former à un nouveau métier dans l’optique de créer une activité de Professionnel.le de l’organisation indépendant.e.
  • En plus de former aux méthodes et autres techniques d’organisation et de rangement, le programme s’attache à développer chez les stagiaires une capacité d’analyse et de réflexion afin d’apporter à leurs futurs clients une réponse stratégique et opérationnelle sur mesure.
  • Une attention constante a été apportée à la qualité des contenus, à la pertinence des outils mobilisés (modules PDF, audios, vidéos, fiches-outils, etc.) et à l’efficacité de la pédagogie proposée.
  • Un parcours sanctionné par la délivrance d’une certification privée et la remise d’une attestation individuelle de fin de formation.
  • Une formation relayée par « la Pépinière », véritable incubateur de talents, qui accompagne les premiers pas et le lancement des candidats certifiés pendant 9 mois à l’issue de la formation (avec entretiens de coaching individuel, ateliers thématiques sur le Marketing du « PO », coaching de groupe, etc.).
Formation Devenir home-organiser de Diane Ballonad Rolland | Copyright Diane Ballonad Rolland

Transmettre une exigence de qualité

Mon objectif en concevant cette formation est de former des professionnels de l’organisation compétents, motivés, exigeants et éclairés,

  • conscients que leur expertise ne fait que démarrer et qu’elle va se construire dans la durée, sur de longues années, par leur pratique bien sûr, mais également par une formation continue et le développement de nouvelles compétences,
  • conscients des joies qu’apporte ce métier mais aussi des difficultés qu’il recèle,
  • conscients de la réalité d’un marché encore émergent, inégal selon les territoires et souvent méconnu,
  • conscients de s’engager dans l’aventure de l’entrepreneuriat, faite de hauts et de bas,
  • portés enfin par une exigence sans faille de proposer un haut niveau de prestations à leurs futurs clients.

J’ai à cœur de transmettre l’exigence qui m’habite depuis les débuts de mon activité et de contribuer à mon niveau, comme nous le faisons également à travers la FFPO, à développer, professionnaliser, structurer et faire reconnaître notre métier en formant des professionnels de grande qualité.

J’ai donc fait le choix de former peu mais bien.

Un entretien de positionnement du projet professionnel avant d’intégrer le programme

Les stagiaires qui intègrent le programme sont sélectionné.es sur entretien (téléphonique ou Skype) pour:

  • Former les candidats ayant le plus de chance de s’épanouir et de réussir dans ce métier,
  • Mieux accompagner leurs premiers pas en les aidant à construire leur activité sur des bases saines,
  • Mieux les suivre dans la durée.

Un entretien de positionnement préalable avec le candidat est donc systématiquement proposé. Il permet notamment d’approfondir son parcours professionnel, son projet de création d’activité « fil rouge » et ses attentes.


Notre démarche qualité

Notre organisme de formation, Temps & Equilibre, est enregistré  sous le Numéro de Déclaration d’Activité (NDA) n° 76341037634 (cet enregistrement ne vaut pas agrément de l’Etat).

Temps & Equilibre s’engage dans une démarche « qualité » suivant la Loi du 5 mars 2014 et le Décret n° 2015-790 du 30 juin 2015 relatif à la qualité des actions de formation professionnelle, et est officiellement « datadocké » (statut « référençable » dans le Datadock).

Son offre de formation peut à ce titre bénéficier d’une prise en charge par votre OPCO (ancien OPCA) ou financeur public (selon les critères d’éligibilité définis par chaque OPCO).


Ce que les stagiaires en disent…

« Ces mois de formation ont été riches, passionnants et une véritable aide dans mon envie de changement de vie professionnelle.
Diane a su être présente au moment opportun malgré la distance, elle a su insuffler sa passion et ses connaissances tout au long de la formation.
Sa sœur, Barbara, a également été présente et j’ai beaucoup apprécié.
Je remercie aussi toutes les personnes que j’ai rencontrées grâce à cette formation qui ont enrichis mon parcours, et notamment ma binôme Caroline, avec qui j’ai fait une belle aventure. Merci pour tout ! Et vive les P.O. ! »
Samantha B, Promotion 2019

« Merci d’avoir donné un nouveau souffle à ma vie, je me sens déjà un peu plus utile dans ce monde, avec une sensation de plénitude car sans cette formation, je n’aurais pas eu l’opportunité d’être enfin dans l’action et de faire un premier pas pour booster ma vie professionnelle. C’est une véritable bénédiction pour moi, et c’est difficile d’exprimer toute la joie que je contiens, à terme de cette formation. J’ai beaucoup de gratitude, tant pour Diane, humble créatrice de cette formation, qui a tout mon respect et mon admiration pour la femme créative, « précurseuse » et businesswoman accomplie qu’elle est, qui m’a redonné espoir quant au fait que l’on peut revêtir plusieurs casquettes tout en étant en parfaite harmonie dans nos vies, j’espère en arriver à un stade pareil un jour, quelle source d’inspiration ! que pour Barbara, qui m’a été si précieuse tout au long de cette formation avec sa douceur et sa bienveillance, son expérience et ses conseils avisés lors de nos échanges. Une vraie source de réconfort avec une petite pointe de malice. Coeur sur elle ! Merci à vous, je suis vraiment honorée ! À bientôt, Elise » Elise G. – Promotion 2019

« Je me trouve tout au début de l’aventure, l’esprit de famille reflète la formation. Je souhaiterais continuer à en faire partie. Je suis fière de faire partie de cette promotion en tout cas. Je te remercie de nous avoir transmis tes petites recettes. Tu es notre gourou! Au moment de me lancer, je n’oublierai pas les valeurs qui incarnent le métier. » Virginie C. – Promotion 2019

« Tout d’abord je voudrais vous remercier pour votre accompagnement, votre soutien, vos douceurs dans vos mails, votre bienveillance. C’était très agréable de passer ces trois mois avec vous et franchement je n’ai pas vu le temps passer, tout est allé très vite. Cette promotion était pétillante, dynamique, vive, on ressentait l’envie de croquer la vie à pleines dents … bref pleine de vie, pleine de plaisir et que ce soit à travers mon binôme ou des autres échanges que j’ai pu avoir avec les filles, ce fut toujours de beaux moments d’échanges, de partage et de bienveillance. Merci pour tout et j’espère que nos échanges ne vont pas s’arrêter là et qu’ils vont continuer encore longtemps. Je vous souhaite à toutes les 3, de belles fêtes de fin d’années avec vos familles même si cela ne fait pas partie de ce bilan. » Valérie S. – Promotion 2019

« Je suis heureuse, très heureuse de cette formation et de ce qu’elle a bougé en moi. Si la formation a répondu à mes attentes ? Elle a répondu à plus que ça ! La découverte d’un métier, et surtout des découvertes personnelles, un bouleversement (toujours positif !), le bonheur d’apprendre, de découvrir de nouvelles personnes. Pour conclure, MERCI ! Merci pour tout cet accompagnement, et merci pour tout ce que vous avez déclenché en moi : un tsunami de changements qui sont déjà en route, et j’adore ça ! Je vais avoir 55 ans, et j’avais l’impression de ne plus être en droit de changer ma vie qui ne me convenait plus trop. La charge de mes ados était lourde et je me retranchais un peu derrière ça … C’est fini ! » Caroline B. – Promotion 2019

« La formation prenant fin, je me sens à la fois: * Fière d’avoir pu participer à cette formation et d’être allé jusqu’au bout malgré mon emploi du temps chargé . * Impressionnée par mon chemin parcouru * Excitée par mon projet et la nouvelle vie qui m’attend * Fatiguée par les nombreuses réflexions * et enfin motivée à continuer sur cette voix de recherche et d’approfondissement pour mon futur métier. Déjà et ce qui est sûr, c’est que cette formation est le point de départ à ma future carrière… Mais surtout cette formation m’a « transformée », comme on l’a si souvent dit, il y a un Avant formation et un Après formation. Bien plus que la formation, cela a changé mon regard envers moi même, mes proches et les gens !! » Amandine G. – Promotion 2019

« Un immense MERCI à toi Diane, et à ton équipe, pour ce beau travail ! Je suis tellement heureuse d’avoir trouvé des personnes qui partagent ma façon d’appréhender et de vivre la vie ! J’espère de tout coeur pouvoir continuer à redonner le sourire à des personnes un peu perdues, en faisant suite aux missions réalisées ! Mais j’espère aussi réussir à évoluer personnellement, et à apporter toujours plus autour de moi (qualitativement parlant), en me sentant moi-même toujours plus sereine et confiante. 🙂 » Régine P. – Promotion 2019

« Très chère Diane, Alala ce moment est irréel… me voici à la fin de cette formation ! Je n’arrive pas à y croire ! Que ces trois mois ont été passionnants, enrichissants et tellement importants pour moi ! Lorsque j’ai découvert ton annonce de formation en début d’année, je n’osais croire qu’un jour je ferais partie de cette toute première promotion. Quelle chance ai-je eu de vivre cette expérience ! Permets-moi de te remercier pour la qualité de ton enseignement et de tes conseils ! Ce fut une vraie joie de faire cette formation ! Elle a dépassé mes attentes ! Je ne pensais pas que cette formation serait si riche et si « demandante » (c’est positif, je précise !!). Je retiendrai prioritairement la qualité de ton enseignement, la pertinence des exercices et le cadre ô combien sécurisant. + la belle rencontre avec Claudine, mon binôme de co-coaching ! Nous avons construit dès le début une relation de confiance très forte. Sa présence m’a beaucoup aidée dans les moments un peu plus difficiles. Elle savait trouver les mots pour me motiver, et j’ai adoré échanger avec elle sur nos différents exercices, et surtout partager nos doutes. Sans aucun doute, ce co-coaching continuera longtemps ! 🙂 Je crois t’en avoir déjà parlé lors d’un de nos entretiens téléphoniques, mais juste avant de postuler à cette formation, j’avais réalisé un exercice de visualisation sur cette formation. J’y avais mis tout ce dont je rêvais et surtout j’avais imaginé me retrouver au moment de l’été, dans les montagnes de Haute-Savoie que j’aime tant, pour réfléchir à la création de mon entreprise. C’est fou, mais trois mois plus tard cette visualisation a pris vie, exactement telle que je l’avais imaginée. C’est fou parfois la vie ! Je suis heureuse. Epuisée, mais heureuse ! J’ai l’impression d’avoir bousculé mon avenir, ouvert des portes que je n’osais ouvrir, enfin me saisir, pour moi, de quelque chose qui me tient à cœur depuis si longtemps. Merci. Du fond du coeur, merci ! Je t’embrasse ! » Clémentine S.

« Merci Diane pour cette belle formation que nous a concoctée ! Que d’informations utiles nous avons reçues sur les différentes facettes du métier et de la création de notre entreprise. Cela va beaucoup m’aider pour le lancement de mon activité. Nous avons dû travailler dur et sans relâche mais cela en valait vraiment la peine. Tu m’as fait réfléchir, tu as bousculé certains de mes a-priori, tu m’as fait découvrir d’autres horizons. C’était très intéressant. Merci pour ton accompagnement et tes encouragements ! A très bientôt! » Sophie G.

« Lorsque j’ai commencé à m’interroger sur ce métier, j’ai pu voir qu’il n’y avait pas vraiment de cadre, chacun pouvait se lancer sans avoir de formation préalable. Cela m’a dérangé car je souhaitais vraiment avoir une bonne base pour créer mon activité. J’ai donc fait plusieurs recherches et je suis tombée sur le site de Diane qui allait commencer sa première formation « Devenir Home Organiser ». Ô joie ! me suis-je dit. Ni une ni deux, j’ai contacté Diane et après un entretien d’une heure avec elle j’ai pu intégrer la formation. Lorsque Diane m’a fait parvenir le programme, j’étais encore plus impatiente de démarrer cette formation : réflexion sur le métier, réflexion sur nous et le métier, exercices pratiques, missions sur le terrain, création d’entreprise, communication … Je trouve cette formation hyper complète ! J’ai passé chaque lundi à 10h posté devant mon écran à attendre le module à venir. De plus, nous avons eu des téléconférences de supervision qui ont été un vrai bonheur : on se sent écouté dans nos difficultés et aussi dans nos réussites. Sans oublier le co-coaching ! J’ai eu la chance d’être en binôme avec une personne formidable avec qui j’ai passé des heures au téléphone, par texto ou mail ce qui nous a vraiment permis de partager nos doutes, nos exercices, nos impressions et surtout un vrai soutien tout au long de la formation. Enfin, ce que j’ai vraiment trouvé extra, c’est l’intervention par téléconférence de plusieurs experts. C’est vraiment intéressant, motivant et surtout ça m’a beaucoup aidé à y voir plus clair. Le seul bémol, c’est qu’il faut s’accrocher car le rythme est soutenu, cela demande du temps chaque semaine. Et c’est faisable ! Je recommande vivement cette formation pour toutes celles et ceux désireux de connaître le métier et de se lancer dans cette belle aventure ! Très heureuse d’avoir fait cette formation, je la finis avec un bagage solide pour me lancer dans le métier de PO. J’ai encore besoin de relire certains modules mais globalement je suis prête à me sauter les pieds joints dans l’aventure de l’entreprenariat. Un grand merci ! Merci de ta bienveillance et de ton soutien, de ton écoute et de tes conseils et surtout du partage des tes expériences. » Fanny B.

« Je suis ravie d’avoir fait partie de la première promotion de la formation « devenir Home-organiser » que Diane a créée. Cette formation m’a apporté beaucoup, en connaissances « techniques » sur le métier mais aussi sur moi-même. Elle m’a éclairée sur ce que je voulais faire vraiment et sur comment je voulais le faire. Ne vous attendez pas à une formation « pépère » où vous ferez juste acte de présence une heure par semaine devant votre écran : cette formation vous retourne et vous questionne. Il faudra y mettre de vous ! Si vous souhaitez réellement devenir home-organiser, vous trouverez dans cette formation toutes les réflexions nécessaires pour démarrer votre projet. Certains points nécessiteront d’être approfondis ultérieurement mais c’est un vrai pied à l’étrier ! Merci Diane pour ces 3 mois (intenses !) et à très vite à la pépinière ! » Elodie M.

« C’est une grande fierté de faire partie de cette 1ère promotion avril 2018 de « Devenir Home-Organiser ». Formation de qualité, riche et intense enseignée avec beaucoup de maestria par Diane tout en étant bienveillante à l’égard de toutes les participantes. Je recommanderais cette formation sans hésiter à toutes celles ou ceux qui désirent exercer ce métier de professionnel de l’organisation. » Claudine F.

« Une formation riche, intense et complète qui vous permet en théorie et en pratique, de connaître le cœur et le sens même des différentes facettes du métier de Professionnel de l’Organisation, le tout encadré par un suivi très personnalisé. » Karine B.

« Si je devais dire 2-3 mots sur la formation, je commencerais par sa formatrice. Cette rencontre a été pour moi un vrai coup de coeur. Diane est une personne chaleureuse, bienveillante, généreuse, à l’écoute et disponible. A l’image de son blog, sa formation est riche en contenu de qualité, parfaitement et très clairement porté par son talent de rédactrice. Cette une formation que je conseillerais à toute personne désireuse de se lancer en tant que Professionnelle de l’Organisation, à condition d’être prête à se donner à 100% dans cette formation et d’avoir du temps pour le faire. Car le travail à accomplir par les élèves est à la hauteur de celui accompli par la formatrice, c’est a dire plutôt dense et exigeant. » Elodie V.

« C’est une formation très complète, Diane est soucieuse du détail, les supports sont excellents. Les exercices du 1er mois nous permettent une introspection ; les travaux pratiques du 2ème mois, l’apport   technique et tactique ; et enfin les missions sur le terrain quant à elles nous apportent confiance et légitimité… Tout un programme, direz-vous ! Oui, c’est sûr, que cela prend du temps, qu’il en faudrait encore plus que l’on ne peut s’en accorder pour tout lire, tout découvrir… mais cette formation n’est que le début de la grande aventure. Osez et Bon courage ! » Emilie H.

« MERCI !!! Je ne me suis pas simplement formée au métier de PO, j’ai changé personnellement et professionnellement. » Aurélie L.

« Simplement un grand Merci à toi Diane. Tu es, et seras toujours associée à la création de ma boite… Je ne sais pas ce que l’avenir me réserve, mais je sais que grâce à toi, je peux aller jusqu’au bout de ce projet… Projet qui me paraissait peut être fou il y a quelques mois….!!! » Laure P.


Votre Formatrice et Responsable pédagogique

Diane Ballonad Rolland est Fondatrice et dirigeante du cabinet Temps & Equilibre, Cabinet de coaching et de formation en Gestion du temps et Equilibre(s), Coach professionnelle certifiée, formatrice et auteure.

Experte sur les thématiques liées à la gestion du temps et à l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, elle intervient lors de conférences, anime des ateliers et formations en entreprise, et forme des Professionnels de l’organisation à travers L’Académie des Pros de l’Organisation, qu’elle a créée en 2018.

Depuis 10 ans, son cœur de métier est d’aider les femmes et les hommes débordés, fatigués, stressés par les contraintes de la vie quotidienne, à se réapproprier leur temps et à (re)trouver un équilibre.

Elle a fondé en 2010 le blog Zen & Organisée, qui a réuni pendant 8 ans 2,5 millions de femmes actives, et anime aujourd’hui son nouveau blog, https://tempsetequilibre.blog/, et son podcast audio Temps & Equilibre, https://soundcloud.com/tempsetequilibre.

Elle est l’auteure de 7 livres sur l’organisation et la gestion du temps (dont un livre à paraître le 24 mars 2020 aux Editions Vuibert, « Slow working, 10 séances d’autocoaching pour travailler moins mais mieux »), et du programme Le temps et moi, un programme inédit de « gestion consciente du temps » constitué de 18 séances de méditation pour se réapproprier son temps, accessible sur l’app Méditer avec Petit BamBou.

Elle a enfin fondé en avril 2017, avec plusieurs consœurs, la FFPO, Fédération Francophone des Professionnels de l’Organisation, dont elle a assuré la Présidence d’avril 2017 à avril 2019. Elle y occupe aujourd’hui le poste de Coordinatrice du Pôle Métier. L’objectif de la FFPO est de professionnaliser, de structurer et de faire (re)connaître le métier, ainsi que de fédérer les professionnels de l’Organisation.

Une expérience multiple au service de votre projet

Durant ces 3 mois de formation, elle met son expérience de :

  • Professionnelle de l’organisation depuis 2010 : Consultante et formatrice en organisation et gestion du temps, et auteur de 7 livres sur l’organisation (dont un à paraître en avril 2020),
  • Co-fondatrice de la FFPO, Présidente d’avril 2017 à avril 2019 et actuelle Coordinatrice du Pôle Métier au sein de la Fédération.
  • Coach professionnelle certifiée, et membre adhérente de l’ICF (International Coaching Federation) Monde et France.
  • Chef d’entreprise (Présidente-Directrice Générale jusqu’en 2000, profession libérale entre 2011 et mars 2019, d’abord en micro-entrepreneur puis en entreprise individuelle au réel simplifié, et désormais gérante de SARL),
  • Directrice d’agences de communication et attachée de presse (Spécialiste des relations-presse, auteur de « Start-up, Relations-presse » paru en 2000 aux éditions Village Mondial),
  • Web-entrepreneuse (création et animation d’ateliers et de formations en ligne depuis 2014, ateliers qui ont accueilli plus de 2000 participantes),
  • du blogging et des réseaux sociaux (auteure d’un blog qui a réuni plus de 2,5 millions de lectrices en 8 ans) et des réseaux sociaux (communauté sur les réseaux sociaux : + 25 000 abonnés en cumulé (Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram).
  • de l’entrepreneuriat au féminin et des réseaux féminins,

au service de votre projet !

N’hésitez pas à me contacter par e-mail (ou même par teléphone ou Whatsapp +33 6 30 41 02 86) pour plus d’informations sur le contenu du programme (nous tenons à votre disposition un descriptif de 33 pages), les dates des prochaines promotions et les modalités d’inscription. Je vous expliquerai comment cela fonctionne très concrètement 🙂 En attendant, voici quelques infos ci-dessous.

« Les gens heureux sont ceux qui privilégient l’essentiel par rapport à l’accessoire, l’être à l’avoir, l’utile à l’agréable, le durable à l’éphémère, le suffisant au trop, le nécessaire au superflu, en fait les besoins aux désirs. » (Robert Blondin, Le bonheur possible, 1983, Editions de l’homme).

4 clés pour s’organiser et gérer ses priorités en période de confinement

Vendredi 20 mars.

Voilà une semaine que nous expérimentons tous ensemble le confinement. Une semaine pour nous adapter et trouver de nouveaux repères, avec plus ou moins de succès.

Dans les questions, nombreuses, auxquelles j’ai répondu suite à ma proposition de lundi dernier, par mail, mais aussi dans le groupe Facebook S’organiser et gérer ses priorités en télétravail créé lundi pour l’occasion, une préoccupation est revenue en boucle : « Mon souci est le manque de concentration ! Je n’arrive plus, depuis lundi, à me concentrer et avancer sur mon travail (ou sur ma recherche d’emploi). »

Mon souci est le manque de concentration ! Je n’arrive plus, depuis lundi, à me concentrer et avancer sur mon travail (ou sur ma recherche d’emploi).

Voici quelques clés, a minima, pour garder le cap en ce temps de crise et parvenir à avancer (chaque fois que c’est nécessaire) sur nos priorités :

1- Déculpabilisez !

D’abord, même si je l’ai déjà dit à plusieurs reprises, déculpabilisez, vraiment ! Ne vous mettez pas une pression disproportionnée au regard du contexte que nous vivons. J’ai entendu ou lu dans vos messages ou vos mails « Dans ce flot de pensées qui se résume à parer aux urgences… », « Mon esprit n’est pas focus… », « Cloisonner est difficile… ».

En réalité, nous l’avons tous vécu cette semaine (moi compris, je vous rassure) et le vivons encore. J’ai également, depuis lundi, privilégié le plus urgent, suis allée récupérer mes dossiers, mes courriers au bureau à deux reprises, aller à la pharmacie, faire mes dernières courses (plus de sacs poubelles… et plus de piles pour la télécommande de la XBox de mon fils !) avant le confinement, appeler mon expert-comptable, tout en essayant, comme j’ai pu, de mettre en place la classe à la maison et de prendre des dispositions pour mes stagiaires et clients en cours.

J’ai donc été, c’est peu dire, beaucoup moins productive, concentrée et efficace, qu’habituellement. Mon esprit, comme le vôtre j’imagine, a été focalisé sur la situation, un peu comme si nous étions passés en mode survie (ce qui est le cas in fine) tout en prenant connaissance, au fil des annonces d’Emmanuel Macron, de Jérôme Salomon ou d’Edouard Philippe, des nouvelles mesures en vigueur. Il est encore un peu tôt en réalité pour installer de nouvelles routines, ce sera chaque jour un peu plus facile, et vous verrez que ça ira déjà beaucoup mieux courant semaine prochaine !

Autorisez-vous à relâcher la pression et à faire preuve, avec vous-même d’abord, de beaucoup de bienveillance et d’indulgence ! Notre esprit était cette semaine d’abord occupé à encaisser le choc, à le comprendre, à le digérer, bref à faire face à cette situation inédite. Nous avons tenté de faire bonne figure pour ne pas angoisser davantage nos enfants et de nous organiser, mais le stress, la peur, l’angoisse et l’anxiété sont bien réelles. Nous ne pouvons pas faire comme si de rien n’était et chercher à nous organiser, comme nous le faisons habituellement. Notre corps, nos émotions, ne mentent pas. Vous aurez d’ailleurs peut-être remarqué une fatigue s’installer à partir de mercredi ou jeudi, alors que nous sommes a priori moins actifs. Là encore, c’est normal. Il s’agit simplement d’un contrecoup légitime face à tout ce que nous avons dû encaisser en si peu de temps. Depuis la semaine dernière, nous nous suradaptons en permanence, jour après jour, et la fatigue psychique et émotionnelle se fait sentir.

Nous allons, chacun à notre façon, à condition que nous nous laissions un peu de temps et que nous fassions preuve d’auto-compassion, d’intelligence, de patience et de créativité (qualités dont nous sommes tous dotées), progressivement installer un nouveau rythme de vie, plus doux, plus lent aussi.

Est-ce une si mauvaise chose ?

2- Focalisez-vous uniquement sur vos priorités !

Mettez de côté tout ce qui ne relève pas, à partir de maintenant, de vos priorités. Reportez, en tous les cas pour l’instant, tout ce qui peut l’être, au moins d’une ou deux semaines si vous en avez la possibilité.

Interrogez-vous à tête reposée sur ce qui est essentiel à votre activité professionnelle, a fortiori si vous êtes entrepeneur.e.

J’ai pour ma part, dès lundi dernier, reporté plusieurs réunions et rendez-vous téléphoniques non essentiels à la semaine suivante, pour me laisser le temps de prendre des dispositions, m’organiser et trouver mes marques durant cette première semaine. Bref, comme je l’ai dit plus haut, pour parer au plus urgent.

S’il le faut, prenez une feuille de papier, votre carnet ou ouvrez un document Word et notez tout ce que vous pensez devoir faire, puis demandez-vous pour chaque point que vous noterez s’il est prioritaire ou non, si vous pouvez le reporter, voire l’annuler carrément. Une fois vos points (réellement) prioritaires identifiés, hiérarchisez-les, même si l’exercice vous semble scolaire. Notre cerveau, surtout en cette période d’agitation extrême, a besoin de se raccrocher à des choses simples, à un fil conducteur. On parle alors de « feuille de route attentionnelle ».

3- Fixez-vous des micro-objectifs clairs par jour !

Plus que jamais et pour les raisons évoquées plus haut, fixez-vous chaque jour, soit la veille au soir à tête reposée, soit le matin lorsque vous démarrez votre journée de travail, des micro-objectifs clairs. Là encore, ce sera votre feuille de route attentionnelle pour la journée. Votre esprit a besoin de retrouver de la lucidité, de la clarté et du calme. Offrez-lui le temps de reprendre ses esprits (c’est le cas de dire !) en lui facilitant la tâche, en l’aidant en lui fixant un cap clair, en lui donnant des jalons, des points d’étapes, des petits caps à franchir les uns après les autres.

Fixez-vous chaque jour, soit la veille au soir à tête reposée, soit le matin lorsque vous démarrez votre journée de travail, des micro-objectifs clairs.

Plus que jamais, adoptez la Voie du Kaizen, la philosophie des petits pas à laquelle, vous le savez, je suis très attachée !

4- Privilégiez des plages de temps plus courtes !

Puisque vous aurez à concilier télétravail, classe et enfants à la maison, je ne peux que vous conseiller (de toute manière, vous n’aurez pas le choix !) de privilégier des plages ou des blocs de travail plus courts. Gardez à l’esprit que vous ne serez probablement pas aussi efficaces et productifs que vous l’êtes habituellement (n’est-ce pas ?), mais vous pouvez préserver, protéger des petites plages de temps durant lesquelles vous serez efficaces. C’est toute l’idée du slow working, que je défends dans mon livre à paraître : travailler moins mais mieux !

Vous y parviendrez peut-être en adaptant vos horaires de travail en vous isolant dans une autre pièce si vous en avez la possibilité, en commençant plus tôt le matin, au calme, quand les enfants dorment encore, si c’est possible, ou plus tard quand les enfants sont couchés. Libre à chacun, bien sûr, en fonction de ses contraintes et de ses marges de manoeuve, de « bricoler » dans ce contexte des solutions qui vous permettront, malgré tout, de continuer à travailler.

Je m’arrête là pour aujourd’hui, ce billet est déjà bien long ! Je reviendrai avec d’autres pistes, encore plus concrètes, courant semaine prochaine.

En attendant, gardez votre calme, préservez votre sérénité, soyez positif et doux, plus que jamais, avec vous-même et avec vos proches !

Je vous partage ici, il me semble que c’est d’actualité, notre Manifeste pour une vie plus douce… N’hésitez pas à le partager largement autour de vous.

Chaleureusement,

Diane

PS : je reste disponible par mail et gracieusement pour vous aider dans vos soucis personnels et professionnels d’organisation et de gestion des priorités.


Un lundi pas tout à fait comme les autres…

Lundi 16 mars 2020.

Nous y sommes. Le début d’une semaine pas tout à fait comme les autres.

Ce matin, je n’irai pas prendre mon petit café du matin dans l’un de mes cafés préférés, comme je le fais habituellement depuis 25 ans. Je démarre plutôt ma semaine en allant récupérer à 9h le Drive que j’ai commandé jeudi après-midi, avant de revenir travailler à la maison.

Comme vous probablement, mes enfants, les trois, sont à la maison. Mon mari également.

Comme vous aussi, je suis perturbée. Je sens que je vais avoir du mal à me concentrer sur mon travail. Comment rester concentrée sur mes priorités professionnelles, pourtant bien réelles, alors que nous serons tous à la maison, les uns sur les autres, avec l’obligation, en plus, d’encadrer notre fille de 10 ans dans sa « classe à la maison » ?

Je dois pourtant garder le cap et restée centrée, pour nos clients, pour nos stagiaires qui comptent sur nous, pour ma collaboratrice (et soeur) avec laquelle je travaille désormais entièrement à distance, et pour l’entreprise que j’ai créée il y a près de 10 ans et qui doit traverser cette épreuve sans (trop de) dégâts.

En ce lundi matin, je suis une femme qui s’inquiète pour son mari dont la maladie chronique l’expose encore plus que les autres, je suis une fille qui s’inquiète pour sa mère, je suis une maman poule rassurée d’avoir ses 3 enfants à ses côtés (même sa grande de 21 ans et son grand de 19 ans !), je suis aussi une chef d’entreprise soucieuse de préserver la continuité de l’activité et qui s’interroge sur l’impact de cette crise sans précédent sur sa pérennité, je suis enfin un employeur qui veut d’abord protéger son employée.

Je suis tout ça à la fois et je m’adapte. Comme vous.

Une opportunité pour ralentir la cadence et revisiter notre façon de travailler

Il y a aussi une partie de moi, et j’ose à peine à le dire, qui se réjouit de cette opportunité, imposée, contrainte, de ralentir la cadence et de revisiter notre façon de travailler. Mon agenda s’est allégé en 48 heures : déplacements professionnels annulés, interventions publiques et privées reportées, même la sortie de mon prochain livre, Slow working, est reporté au 28 avril ! Un comble, non ? Bien sûr, cela me contrarie. Mais j’y vois là, au contraire, l’opportunité inattendue de me poser, de retravailler mes contenus de formation, d’en créer de nouveaux, de retrouver le temps, et le simple plaisir d’écrire sur mon blog, de faire le plein d’énergie pour l’après-crise,. Bref, de changer de rythme. Réellement.

Il y a aussi une partie de moi, et j’ose à peine à le dire, qui se réjouit de cette opportunité, imposée, contrainte, de ralentir la cadence et de revisiter notre façon de travailler.

A l’heure où nous sommes tous, sans exception, bousculés dans notre quotidien, où nos habitudes de vie les plus ancrées ont volé en éclat, nous devons trouver de nouveaux repères et nous réorganiser, avec patience et résilience.

A votre écoute par mail pour vous aider à mieux vous organiser en télétravail

En cette période où la solidarité doit primer sur tout le reste, chacun peut, à son modeste niveau, apporter sa pierre à l’édifice. Je me suis interrogée sur la façon dont je pouvais apporter la mienne. Je ne suis ni soignante, ni professeur des écoles, mais s’il y a bien une chose que je sais faire, et a priori plutôt bien, depuis de longues années, c’est d’aider à les autres à mieux s’organiser et à gérer leur temps. J’ai notamment accompagné des centaines d’entrepreneur.es et de télétravailleurs à mieux travailler de chez eux et à réinventer leur cadre de travail. C’est mon talent à moi, à chacun le sien.

Aussi, je mets sincèrement et gracieusement mes compétences à disposition de chacun, chacune d’entre vous. Si vous stressez à l’idée de travailler de chez vous, si vous vous interrogez sur la façon dont vous allez pouvoir continuer à travailler, si vous rencontrez au bout de quelques jours des difficultés à vous organiser à la maison, à télétravailler si vous n’en avez pas l’habitude, à (re)trouver vos marques, à rester concentré.e, à hiérarchiser et arbitrer vos priorités, n’hésitez pas à m’adresser un mail (diane[at]tempsetequilibre.com), je répondrai patiemment, par mail également, à toutes vos questions. Je vous aiderai aussi longtemps que nécessaire, tant que cette crise durera.

Des ressources à venir

Je partagerai également dans les prochains jours un certain nombre de ressources qui vous permettront de mieux vous organiser si vous travaillez de chez vous et de mieux gérer vos priorités, mais également mon expérience, positive, de Responsable pédagogique et formatrice en F.O.A.D. (Formation Ouverte et à Distance), que nous pratiquons en tant qu’organisme de formation depuis plusieurs années. Oui, nous pouvons travailler, apprendre, former à distance, et nous pouvons le faire de façon très qualitative, et très humaine aussi !


Comme à chaque fois que mon quotidien est bouleversé, je choisis de partager mon ressenti avec ce qui m’est le plus naturel, le plus évident, l’écriture. C’est de cette manière que mon coeur s’exprime le mieux.

Ironie du sort, j’avais déjà écrit il y a quelques années (sur mon précédent blog Zen & Organisée) un billet intitulé « Un lundi pas tout à fait comme les autres »… C’est le lundi 16 novembre 2015.

Prenez bien soin de vous, vraiment, et de vos proches. Nous prendrons de nouveau un café en terrasse tous ensemble.

Slow working, 10 séances d’autocoaching pour travailler moins mais mieux (en librairie le 24 mars 2020)

En librairie le 24 mars 2020 (Editions Vuibert, Collection My Happy Job)

Se réapproprier son temps et trouver son équilibre

Accélérer, accumuler, privilégier la quantité des accomplissements à la qualité, avoir l’air sans cesse occupé, en être fier même si l’on s’en défend, désormais, c’est surfait : innovez, ralentissez ! Oui mais concrètement, comment faut-il faire ? Comment rendre cela réalisable dans nos rythmes de vie effrénés ?

Finis les modes d’organisation qui privilégient le court-termisme, le culte de l’urgence et le multitasking, au détriment de la santé et de la qualité de vie au travail.

Premier livre sur le thème du Slow Working en France, cet ouvrage dévoile à travers de nombreuses astuces, les clés d’une vie professionnelle plus douce, plus apaisée et moins stressante. Un concept dont on perçoit facilement les bénéfices pour soi.


Repenser son rapport au temps

Après la slow food, la slow cosmétique, le slow fashion… Place au slow working !

Appelé également slow business, il fait une percée timide mais remarquée dans de plus en plus d’entreprises. Des notions qui réhabilitent la qualité au détriment de la quantité, et qui rappellent que pour travailler mieux, il faut travailler plus… lentement !

Une préface signée Benjamin Blasco, co-fondateur de Petit BamBou, l’application de méditation de pleine conscience.

Un ouvrage qui s’adresse aux salariés, aux indépendants, aux managers, aux DRH, aux chief happiness officers, aux responsables QVT (qualité de vie au travail)…

Au sommaire notamment :

  • Slow working : une révolution douce
  • Travailler avec intelligence plutôt qu’avec excès
  • Dire stop au multitâche !
  • Remettre du plaisir dans son quotidien professionnel
  • Télétravail, coworking : travailler moins mais mieux
  • Slow Entrepreuneuriat : une nouvelle façon d’entreprendre

14,90 €


Interview d’Anne Humbert, fondatrice de 23 heures 59 éditions : « On a imaginé Le carnet du temps ! »

Je suis particulièrement heureuse, pour la toute première interview de mon nouveau blog Temps & Equilibre, d’accueillir Anne Humbert, la fondatrice de 23 heures 59 éditions.

23 heures 59 éditions, pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore, c’est une toute jeune maison d’édition. Depuis 2016, elle imagine, conçoit, fabrique et distribue des carnets avec des méthodologies originales pour que vous puissiez organiser, créer et envisager sereinement des petits et grands changements dans votre vie professionnelle et privée.

Parmi eux, vous trouverez le CARNET POUR ENTREPRENDRE, ou encore le CARNET DE PROJETS « Planifiez vos rêves » !

Anne a bien voulu prendre un peu de son précieux temps, dans le tumulte de la rentrée, pour répondre à mes questions, et nous parler de son dernier bébé, conçu avec Alexandre Dana, le fondateur de LiveMentor : Le CARNET DU TEMPS !


« Bonjour Anne,

Merci d’avoir répondu à ma proposition d’ interview !

Qui êtes-vous ? Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis la fondatrice de la maison d’édition de carnets de méthodologies 23heures59editions, qui existe depuis un peu plus de deux ans. Je vis avec mon mari et mon fils de 13 ans à Paris.

Vous êtes en train de lancer un nouveau projet : Le CARNET DU TEMPS. Pourriez-vous nous en parler ?

Le carnet du temps est le quatrième opus de notre collection de carnets de méthodologies qui sont de véritables compagnons de route pour toutes les personnes qui ont besoin  d’une feuille de route composée de méthodes originales pour mener à bien tous leurs projets, qu’ils soient personnels ou professionnels, de petite comme de grande envergure.

Nous avons sorti le carnet de projet, le carnet pour entreprendre et le carnet de to-do list avant celui-ci. Ils fonctionnent tous sur le même modèle : la planification de nos rêves.

Comment est née cette idée et comment avez-vous conçu le contenu ?

Ce carnet est né de ma rencontre entre Alexandre Dana, le CEO de LiveMentor  qui est une école en ligne pour les entrepreneurs et les free-lances. Nous avions envie de faire un projet ensemble et la gestion du temps s’est imposée à nous, tant notre vision et notre organisation au quotidien étaient différentes.

Pour le contenu, j’ai procédé comme à mon habitude en fouillant un peu partout, et en m’intéressant autant à des spécialistes dans le domaine à l’étranger, qu’à votre travail par exemple. Ensuite, il y a eu un gros tri avec Alexandre tant le sujet est vaste et touche à beaucoup de problématiques pour sortir 200 pages de méthodes et de matrices à remplir par chacun pour avancer.

Concrètement, comment ça marche ?

En opérant ce tri, quatre thématiques se sont imposées. Tout d’abord : le temps des choix. On a tous beaucoup d’envies, de projets que l’on ne sait pas comment faire aboutir. En partie, parce qu’on ne se laisse même pas le temps d’essayer de les mener à bien. On voudrait tout réussir tout de suite. Le temps des choix, c’est un peu comme le grand nettoyage de printemps d’une maison : on fait le tri, on jette ce qui ne sert plus, ce qui nous fait perdre du temps et on ne garde ce qui est utile ou agréable.


Le temps des choix, c’est un peu comme le grand nettoyage de printemps d’une maison : on fait le tri, on jette ce qui ne sert plus, ce qui nous fait perdre du temps et on ne garde ce qui est utile ou agréable.

Anne Humbert

Une fois ce tri opéré, on se concentre sur le temps de la productivité, pour soit avancer dans les projets qui nous tiennent à cœur, soit apprendre à déléguer, dire non, pour pouvoir une  fois de plus mieux s’organiser et dégager plus de temps pour ce qui compte vraiment.

Puis vient  le temps  que l’on souhaite accorder aux autres et les implications que cela a. Par exemple, en trouvant des astuces pour déléguer une partie de son travail ou réorganiser la vie familiale pour que chacun fasse sa partie du job 😉

Et enfin le temps pour soi (mon préféré) sans celui-ci, sans cette réflexion, je suis persuadée qu’aucune relation ou entreprise ne peut tenir la route. Et c’est souvent celui qui passe en dernier.

Vous avez interviewé plusieurs personnalités pour leur demander leurs secrets d’organisation. Quel est le secret que vous retenez le plus ou qui vous a le plus inspiré, à titre personnel ?

Nous avons décidé de demander leur avis à des entrepreneurs, des créatives, des influenceuses. Le mélange est détonnant.  Je suis très admirative de la ténacité d’une femme comme Pauline Laigneau, mais j’ai aussi beaucoup d’admiration pour Anne Solange Tardy qui cherche et trouve constamment le temps de créer. Mais  ce choix est difficile car tous m’ont inspiré et nous luttons tous pour trouver le temps de passer le maximum de temps avec les personnes qui nous sont chères et c’est très compliqué.

Vous êtes entrepreneure, comme moi. Quelle(s) difficulté(s) majeure(s) rencontrez-vous ou avez-vous rencontré vous-même en matière d’organisation et de gestion du temps dans votre vie d’entrepreneure ?

Je travaille seule (même si je commence à déléguer) et qui plus est de chez moi. Même si tout cela est amené à changer dans les mois à venir, ce n’est pas évident. En créant ma société, qui plus est dans un domaine que je ne connaissais pas, je me suis retrouvée à apprendre beaucoup de chose notamment en gestion, marketing… Je fais heureusement beaucoup de choses intuitivement et je me forme beaucoup aussi. Depuis trois ans, mes journées sont en grande partie consacrées à mon travail, j’ai compris que pour tenir sur la durée, je devais changer mon hygiène de vie. J’ai donc opéré des choix radicaux (sommeil-sport…) et j’ai réorganisé mes journées en commençant plus tôt le matin, pour pouvoir faire autre chose en pleine journée si j’en ai envie ou partir en pleine semaine.

Et si vous aviez aujourd’hui un seul et unique conseil à donner en matière de gestion du temps, quel serait-il ?

Je vais me répéter mais prenez du temps pour vous ! Une des méthodes du carnet que j’adore se trouve en début du carnet : il suffit de prendre plusieurs rendez-vous avec soi même, de poser des jours de congés et de les noter dans un calendrier. Ensuite, il faut s’y tenir même si tout menace de s’écrouler autour de soi, ce qui est rarement le cas !

Un grand merci, Anne !

Le carnet du temps est en pré-vente jusqu’au 30 septembre sur Ulule.com/carnet (https://fr.ulule.com/carnet-temps/) et les autres carnets sur www.23heures59editions.com

Pour ma part, je suis très heureuse d’avoir contribué, même modestement, à ce fabuleux projet en le soutenant via Ulule. Il me tarde désormais d’avoir les deux exemplaires du carnet entre les mains (un pour moi, un que j’offrirai dès sa réception à ma communauté via les réseaux sociaux) !

Le temps est assurément ce que nous avons de plus précieux et toute initiative qui vise à nous réconcilier avec lui est bonne à soutenir, surtout quand c’est fait avec autant d’attention et de talent.

Longue vie au Carnet du temps !


{23 sept / 20 oct} Session collective en ligne « J’allège (et je partage) ma charge mentale »!

Vous en avez marre d’être l’ordinateur familial, le cerveau des opérations qui doit penser à tout, tout le temps, sans répit, sans vacances ;

Vous rêvez de pouvoir baisser un peu la garde et vous reposer (un peu plus) sur les larges épaules de votre conjoint ;

Vous en avez marre de pourvoir aux besoins de toute la famille et vous aimeriez vous occuper aussi de vous, voire que ce soit les autres qui s’occupent de vous ;

Vous ne voulez plus subir, mais choisir, reprendre la main, mettre davantage de fluidité dans votre quotidien et davantage profiter de la vie. Bref, vous voulez MOINS de contraintes dans votre quotidien, et PLUS de plaisir ;

Vous êtes réellement déterminée, cette année, à mettre en place une nouvelle organisation à la maison, en impliquant TOUS les membres de la famille, et, surtout, en vous mettant moins la pression ;

Vous savez globalement ce vers quoi vous voulez tendre mais que vous manquez d’un cadre formel, structuré, d’un petit coup de pouce et d’un regard bienveillant pour y parvenir ;

Vous avez lu des articles, voire des livres sur le sujet de la charge mentale des femmes mais vous avez des difficultés à mettre en pratique les pistes évoquées dans votre quotidien. Vous avez simplement besoin d’être accompagnée et GUIDEE PAS A PAS pour passer de la théorie à la pratique…

Ne cherchez pas, ce programme est fait pour vous !


J’aurai le plaisir d’animer, du 23 septembre au 20 octobre prochain, une session collective de lancement pour mon tout nouveau programme en ligne : « J’allège (et je partage) ma charge mentale ! » .


Un mois pour faire le point, à deux ou en famille, sur son organisation à la maison, passer de la responsabilité à la co-responsabilité, mieux répartir et alléger sa charge mentale !

Comment en effet bien concilier vie privée et vie professionnelle si la logistique et la charge mentale de l’organisation familiale reposent en grande partie sur les épaules de la femme au sein du foyer ?

Ce programme de 4 semaines vous accompagnera dans une remise à plat complète de votre organisation à la maison et vous aidera concrètement, pas à pas,  à mieux répartir et alléger votre charge mentale.

Programme détaillé, infos et inscription ici

Les objectifs du programme :

  • Mieux comprendre ce qu’est la charge mentale, en quoi elle consiste, comment elle s’installe et surtout, comment elle vous impacte.
  • Dresser l’état des lieux de votre organisation familiale.
  •  (Re)définir les rôles de chacun en famille pour une meilleure répartition de la charge mentale et une responsabilisation de tous.
  • Apprendre à déléguer… et à faire confiance !
  • Savoir demander (et obtenir) de l’aide.
  • Savoir (se) dire stop et reconnaître ses limites.
  • Poser les fondations d’une toute nouvelle organisation, une organisation fluide, simple, joyeuse, qui sert d’abord vos objectifs, à la fois personnels et familiaux.
  • Dessiner les contours d’une année sereine et organisée telle que vous la concevez, vous, et tracer la feuille de route de vos priorités pour votre année 2019/2020.

Pour quels bénéfices ?

  • Au terme du programme, vous aurez définitivement modifié le regard que vous portez sur votre charge mentale, et plus globalement sur votre organisation familiale. Vous saurez avec précisément ce qui fonctionne bien, et ce qui coince encore, et quels leviers actionner prioritairement pour que les cartes soient redistribuées.
  • Vous aurez défini, idéalement à deux ou en famille, les fondations d’une toute nouvelle organisation, plus respectueuse de vos besoins et de votre équilibre, plus positive et propice à la communication et aux échanges, dans le respect de chacun, et mis en place une stratégie opérationnelle pour faciliter la transmission d’informations dans le couple et répartir vraiment la charge mentale.
  • Vous serez disposée, enfin, à faire plus de place dans votre vie pour le plaisir et les temps de ressourcement et vous aurez une idée claire sur vos priorités, tant personnelles que familiales.

En BONUS, pour cette session collective de lancement uniquement !

Un guide complet de 30 pages pour planifier les courses et les repas, et s’initer au Batch Cooking ! (avec fiches pratiques et modèles à télécharger).

+++

Une Masterclass d’1h 30 avec moi (en visioconférence) sur le temps pour soi : Comment faire du temps pour soi une priorité absolue dans son agenda ? Je vous guiderai pas à pas pour y parvenir, et de façon très concrète !

Prix : 97 € (au lieu de 180 €)

Prix de lancement, valable jusqu’au 23 septembre !

Programme détaillé, infos et inscription ici


{Ressource} Rentrée 2019 : nouveau départ, nouvelle organisation !

Parce que la période de la rentrée est propice à la mise en place de changements, même mineurs, dans son quotidien, j’ai imaginé pour vous un dossier complet à télécharger qui vous permettra de poser les fondations d’une année sereine et organisée autour de vos priorités !

Conçue comme un cahier pratique qui pourra guider et accompagner votre réflexion, cette ressource PDF gratuite et inédite de 33 pages saura, je l’espère en tous cas, vous mettre le pied à l’étrier et vous donner envie de mettre en place une organisation plus fluide, plus joyeuse et plus respectueuse de vos besoins.

Pour recevoir le lien de téléchargement de mon dossier « Rentrée 2019 : nouveau départ, nouvelles organisation ! », il vous suffit de vous inscrire à ma Slow newsletter. Vous le recevrez, avec ma toute première Slow newsletter, ce mercredi 4 septembre à 16h !

Bonne rentrée !