Mes 5 règles d’or pour une rentrée Zen et Organisée !

Saviez-vous que selon une récente étude*, 70 % des français sont stressés à leur retour de vacances. 48 % des femmes interrogées se disent même très stressées ! En cause le plus souvent : la perspective de la reprise des contraintes temporelles et d’un rythme plus soutenu.

Pas de panique ! J’ai conçu pour vous un outil coaching anti-angoisse de la rentrée qui vous aidera à désamorcer vos appréhensions, avec un objectif à la clé : aborder la rentrée à venir avec confiance et sérénité.

Prenez ce cahier et un stylo, accordez-vous un temps au calme, c’est parti !

* D’après une enquête Wrike, plateforme de gestion du travail collaboratif

1) Faites le point sur votre organisation familiale

Profitez de cette période de pré-rentrée pour faire le point sur votre organisation, sur ce qui vous convient et sur ce que vous pourriez changer, faire évoluer, améliorer. Qu’il s’agisse de l’organisation du matin (le fameux « marathon du matin » tant redouté), des emplois du temps de chacun, de la gestion des courses et des repas ou encore des papiers administratifs, tout peut être passé en revue à cette occasion. L’objectif étant de mettre du « liant », de la fluidité dans notre quotidien.

Vous y parviendrez en vous posant la question suivante : « Qu’est-ce qui va pouvoir nous faciliter la vie cette année ? » ou encore « Qu’est-ce que nous ne voulons plus vivre cette année ? »

Qu’il s’agisse de mettre en place des menus à la semaine ou de décider de se lever une demi-heure avant tout le monde, chaque proposition, y compris celles des enfants, est la bienvenue. A vous de retenir les meilleures d’entre elles, les plus réalistes aussi et de les tester, grandeur nature. Vous pourrez à tout moment ajuster si besoin, affiner votre organisation, jusqu’à trouver un rythme de croisière et inscrire cette nouvelle habitude dans la durée.

Profitez également de ce bilan post-estival pour faire le point sur le partage des tâches :

Pour commencer à rééquilibrer la charge de travail entre tous les membres de la famille, vous aurez besoin de savoir précisément QUI FAIT QUOI.

Pour cet exercice, il vous sera nécessaire, sur une feuille, un document Word ou Excel, en fonction de ce qui convient le mieux (faites simple !), de dresser autant de colonnes que vous avez de membres pouvant participer activement à l’organisation familiale.

Puis vous allez tout simplement noter dans la  colonne 1 les tâches que vous effectuez, dans la colonne 2 les tâches que votre conjoint effectue, etc. Soyez le plus exhaustive possible et visez large.

Vous pouvez réaliser cet exercice seul(e), mais l’idéal, bien sûr, est de le faire en famille, histoire de lancer le sujet et de faire prendre conscience, à cette occasion, de la mauvaise répartition de la charge de travail…

2) Mettez « votre rentrée » sur papier et faites-en le tour

Fournitures scolaires, rendez-vous médicaux, réinscription aux activités, achat de livres, coiffeur, vêtements pour le sport, etc., pour être sûr(e)s de ne rien oublier, accordez-vous une demi-heure à une heure tranquille, à tête reposée, et faites le tour de votre rentrée.

Mais quand je dis « faites le tour », faites-en vraiment le tour, en essayant autant que possible de ne rien oublier. Notez au fur et à mesure sur papier les points qui vous viendront à l’esprit, ne faites pas de discrimination, n’essayez pas de classer, de hiérarchiser, notez tout, tout, tout !

Le simple fait de poser sur papier ce qui vous trotte probablement dans la tête vous allégera l’esprit et vous permettra d’aborder la rentrée avec plus de sérénité.

Le simple fait de poser sur papier ce qui vous trotte probablement dans la tête vous allégera l’esprit et vous permettra d’aborder la rentrée avec plus de sérénité.

3) Recadrez les horaires, ok, mais programmez des moments agréables aussi !

Durant les vacances scolaires, les enfants vivent généralement à un rythme décalé, ils se lèvent plus tard, se couchent plus tard, mangent à des horaires irréguliers, voire carrément à l’heure espagnole !

Histoire de les remettre dans le bain en douceur, vous pouvez commencer à recadrer les horaires en les levant un peu plus tôt (pas à 6h 30 non plus !) et en instaurant un couvre-feu à l’heure de votre choix en fonction de leur âge, idéalement un peu plus tôt qu’actuellement, sachant qu’il serait vain et contre-productif de les envoyer se coucher trop tôt (évitez le « 20h au lit ! ») car ils ne s’endormiraient pas. Idem pour l’heure des repas, vous pouvez profiter de cette semaine (à fortiori s’il s’agit d’une semaine de reprise du travail pour vous) pour mettre en place des horaires de repas un peu plus réguliers (sans instaurer l’armée à la maison non plus, ils sont encore en vacances, après tout !).

Enfin, rien ne vous empêche de programmer sur cette semaine de rentrée un ou deux moments plaisir, à partager en famille, à deux avec votre conjoint ou, pourquoi pas, tout(e) seul(e) ! Une petite sortie en famille, un resto à deux avec votre moitié avant le « grand rush », un dernier apéro en fin de journée avec des amis pour célébrer la fin de l’été, libre à vous d’inventer vos propres « rituels » de rentrée !

Certes, la rentrée est presque là, même déjà là pour certain(e)s, mais ce n’est pas une raison pour mettre de côté tous les moments agréables qui ont ponctué notre été. Il est tout à fait possible de reprendre le rythme (travail/écoles…) sans sacrifier tout ce qui peut ensoleiller votre journée.

4) Dédramatisez la rentrée !

Ne cédons pas à la pression médiatique, bien au contraire, faisons redescendre la pression en commençant par dédramatiser la rentrée !

Faites le point sur ce que vous appréhendez concrètement avec cette rentrée. Le simple fait de l’écrire ou de le verbaliser, bref de mettre des mots dessus, vous permettra de prendre un peu de distance et de désamorcer votre stress :

  • Qu’est-ce qui vous pourrait vous stresser à l’approche de cette rentrée ?
  • Que redoutez-vous précisément (mais peut-être ne redoutez-vous rien du tout et c’est tant mieux !) Pensez-vous que ces appréhensions soient réellement fondées ? Peut-être un peu excessives, exagérées, grossies ? 

Même s’il est vrai que la perspective de la reprise d’un rythme plus soutenu (après un été durant lequel nous sommes au moins libérés des allers retours à l’école/crèche/nounou) n’est guère réjouissante, gardons confiance en notre capacité à « franchir cette étape » avec succès ! Sauf situations particulières, nous y parvenons généralement chaque année sans trop d’encombres, n’est-ce pas ?

Evidemment, certaines rentrées sont un peu plus stressantes que les autres, tant pour les parents que pour les enfants, une toute première rentrée scolaire en Petite Section par exemple, un passage en CP, en 6ème ou en seconde, ou encore une reprise du rythme et du travail après un congé parental ou de maternité…

Mais si votre année s’annonce peu ou prou identique à l’année dernière, une petite semaine d’adaptation à la reprise du rythme scolaire devrait suffire.

Ne vous épuisez pas dès les premières semaines et gardez plutôt votre précieuse énergie pour tenir la distance dans la durée !

5) Equilibrez temps obligé et temps à soi pour préserver votre énergie

Plus nous ralentissons le rythme, comme nous le faisons quand nous sommes en vacances, plus nous nous connectons facilement et spontanément avec ce qui nous fait du bien. A contrario, quand le tempo du quotidien s’accélère, nous nous coupons sans le vouloir avec tout ce qui pourrait, pourtant, nous ressourcer et recharger nos fameuses batteries. Un cercle vicieux qu’il vous appartient de rompre en vous réalignant avec ce qui vous fait du bien dès que vous sentez, en cours d’année, que le pilote automatique a repris le dessus.

Pour y parvenir, faites la liste de tout ce qui vous fait du bien !

Prenez soin de ne rien oublier, faites bien le tour de la question, soyez la plus exhaustive possible. Une fois cette liste rédigée, mettez-la hors de portée de votre vue, rangez-la dans un tiroir ou dans un cahier et oubliez-la !

Quand le rythme du quotidien aura repris ses droits, la prochaine fois que vous vous sentirez oppressée par les obligations de toute nature et les contraintes temporelles, sortez votre liste et relisez-la. Il vous suffira de vous inspirer de deux ou trois points de votre liste pour vous sentir déjà mieux et renouer avec ce qui vous fait du bien.

Idéalement, gardez en tête que chaque journée de votre année scolaire devrait au moins comporter un point de votre liste. Il s’agira donc avant tout d’équilibrer le temps obligé et le temps à soi pour préserver son énergie dans la durée.

Même avec la meilleure volonté du monde et à moins d’être millionnaire (et encore !), nous devons toutes et tous composer avec plus ou moins d’obligations : aller travailler, gérer sa paperasse, etc. C’est ce que j’appelle « le temps obligé ».

Néanmoins, soyez particulièrement attentives à la part qu’occupe ce temps obligé dans votre vie. Une vie équilibrée repose avant tout sur un bon équilibre entre temps obligé et temps à soi.

Nous ne pouvons pas tenir dans la durée, ou alors très ponctuellement et de manière temporaire et limitée, en remplissant nos journées, nos semaines, nos mois et nos années avec du temps obligé. Un emploi du temps qui laisse toute la place au temps obligé générera obligatoirement frustrations multiples, colères, stress, fatigue, épuisement.

En équilibrant temps obligé et temps à soi, en prenant la bonne habitude de vous ressourcer et de faire le plein d’énergie plus souvent (un petit peu tous les jours), non seulement vous aurez besoin de moins de temps pour faire le plein mais vous préserverez dans la durée votre capital énergie si précieux.

Je vous propose donc, une fois que vous aurez repris le rythme, de :

  • faire le point sur la part de votre temps obligé et de votre temps à soi
  • rééquilibrer progressivement le rapport entre les deux.

Bonne rentrée… et restez zen !


Bonus : un Workbook à télécharger (33 pages) !

Et parce que la période de la rentrée est propice à la mise en place de changements, même mineurs, dans son quotidien, j’ai imaginé pour vous un Workbook de 33 pages à télécharger gratuitement, qui vous permettra, je l’espère, de poser les fondations d’une année sereine et organisée autour de vos priorités !

« Rentrée 2020 : nouveau départ, nouvelle organisation ! »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *