Interview d’Anne Humbert, fondatrice de 23 heures 59 éditions : « On a imaginé Le carnet du temps ! »

Je suis particulièrement heureuse, pour la toute première interview de mon nouveau blog Temps & Equilibre, d’accueillir Anne Humbert, la fondatrice de 23 heures 59 éditions.

23 heures 59 éditions, pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore, c’est une toute jeune maison d’édition. Depuis 2016, elle imagine, conçoit, fabrique et distribue des carnets avec des méthodologies originales pour que vous puissiez organiser, créer et envisager sereinement des petits et grands changements dans votre vie professionnelle et privée.

Parmi eux, vous trouverez le CARNET POUR ENTREPRENDRE, ou encore le CARNET DE PROJETS « Planifiez vos rêves » !

Anne a bien voulu prendre un peu de son précieux temps, dans le tumulte de la rentrée, pour répondre à mes questions, et nous parler de son dernier bébé, conçu avec Alexandre Dana, le fondateur de LiveMentor : Le CARNET DU TEMPS !


« Bonjour Anne,

Merci d’avoir répondu à ma proposition d’ interview !

Qui êtes-vous ? Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis la fondatrice de la maison d’édition de carnets de méthodologies 23heures59editions, qui existe depuis un peu plus de deux ans. Je vis avec mon mari et mon fils de 13 ans à Paris.

Vous êtes en train de lancer un nouveau projet : Le CARNET DU TEMPS. Pourriez-vous nous en parler ?

Le carnet du temps est le quatrième opus de notre collection de carnets de méthodologies qui sont de véritables compagnons de route pour toutes les personnes qui ont besoin  d’une feuille de route composée de méthodes originales pour mener à bien tous leurs projets, qu’ils soient personnels ou professionnels, de petite comme de grande envergure.

Nous avons sorti le carnet de projet, le carnet pour entreprendre et le carnet de to-do list avant celui-ci. Ils fonctionnent tous sur le même modèle : la planification de nos rêves.

Comment est née cette idée et comment avez-vous conçu le contenu ?

Ce carnet est né de ma rencontre entre Alexandre Dana, le CEO de LiveMentor  qui est une école en ligne pour les entrepreneurs et les free-lances. Nous avions envie de faire un projet ensemble et la gestion du temps s’est imposée à nous, tant notre vision et notre organisation au quotidien étaient différentes.

Pour le contenu, j’ai procédé comme à mon habitude en fouillant un peu partout, et en m’intéressant autant à des spécialistes dans le domaine à l’étranger, qu’à votre travail par exemple. Ensuite, il y a eu un gros tri avec Alexandre tant le sujet est vaste et touche à beaucoup de problématiques pour sortir 200 pages de méthodes et de matrices à remplir par chacun pour avancer.

Concrètement, comment ça marche ?

En opérant ce tri, quatre thématiques se sont imposées. Tout d’abord : le temps des choix. On a tous beaucoup d’envies, de projets que l’on ne sait pas comment faire aboutir. En partie, parce qu’on ne se laisse même pas le temps d’essayer de les mener à bien. On voudrait tout réussir tout de suite. Le temps des choix, c’est un peu comme le grand nettoyage de printemps d’une maison : on fait le tri, on jette ce qui ne sert plus, ce qui nous fait perdre du temps et on ne garde ce qui est utile ou agréable.


Le temps des choix, c’est un peu comme le grand nettoyage de printemps d’une maison : on fait le tri, on jette ce qui ne sert plus, ce qui nous fait perdre du temps et on ne garde ce qui est utile ou agréable.

Anne Humbert

Une fois ce tri opéré, on se concentre sur le temps de la productivité, pour soit avancer dans les projets qui nous tiennent à cœur, soit apprendre à déléguer, dire non, pour pouvoir une  fois de plus mieux s’organiser et dégager plus de temps pour ce qui compte vraiment.

Puis vient  le temps  que l’on souhaite accorder aux autres et les implications que cela a. Par exemple, en trouvant des astuces pour déléguer une partie de son travail ou réorganiser la vie familiale pour que chacun fasse sa partie du job 😉

Et enfin le temps pour soi (mon préféré) sans celui-ci, sans cette réflexion, je suis persuadée qu’aucune relation ou entreprise ne peut tenir la route. Et c’est souvent celui qui passe en dernier.

Vous avez interviewé plusieurs personnalités pour leur demander leurs secrets d’organisation. Quel est le secret que vous retenez le plus ou qui vous a le plus inspiré, à titre personnel ?

Nous avons décidé de demander leur avis à des entrepreneurs, des créatives, des influenceuses. Le mélange est détonnant.  Je suis très admirative de la ténacité d’une femme comme Pauline Laigneau, mais j’ai aussi beaucoup d’admiration pour Anne Solange Tardy qui cherche et trouve constamment le temps de créer. Mais  ce choix est difficile car tous m’ont inspiré et nous luttons tous pour trouver le temps de passer le maximum de temps avec les personnes qui nous sont chères et c’est très compliqué.

Vous êtes entrepreneure, comme moi. Quelle(s) difficulté(s) majeure(s) rencontrez-vous ou avez-vous rencontré vous-même en matière d’organisation et de gestion du temps dans votre vie d’entrepreneure ?

Je travaille seule (même si je commence à déléguer) et qui plus est de chez moi. Même si tout cela est amené à changer dans les mois à venir, ce n’est pas évident. En créant ma société, qui plus est dans un domaine que je ne connaissais pas, je me suis retrouvée à apprendre beaucoup de chose notamment en gestion, marketing… Je fais heureusement beaucoup de choses intuitivement et je me forme beaucoup aussi. Depuis trois ans, mes journées sont en grande partie consacrées à mon travail, j’ai compris que pour tenir sur la durée, je devais changer mon hygiène de vie. J’ai donc opéré des choix radicaux (sommeil-sport…) et j’ai réorganisé mes journées en commençant plus tôt le matin, pour pouvoir faire autre chose en pleine journée si j’en ai envie ou partir en pleine semaine.

Et si vous aviez aujourd’hui un seul et unique conseil à donner en matière de gestion du temps, quel serait-il ?

Je vais me répéter mais prenez du temps pour vous ! Une des méthodes du carnet que j’adore se trouve en début du carnet : il suffit de prendre plusieurs rendez-vous avec soi même, de poser des jours de congés et de les noter dans un calendrier. Ensuite, il faut s’y tenir même si tout menace de s’écrouler autour de soi, ce qui est rarement le cas !

Un grand merci, Anne !

Le carnet du temps est en pré-vente jusqu’au 30 septembre sur Ulule.com/carnet (https://fr.ulule.com/carnet-temps/) et les autres carnets sur www.23heures59editions.com

Pour ma part, je suis très heureuse d’avoir contribué, même modestement, à ce fabuleux projet en le soutenant via Ulule. Il me tarde désormais d’avoir les deux exemplaires du carnet entre les mains (un pour moi, un que j’offrirai dès sa réception à ma communauté via les réseaux sociaux) !

Le temps est assurément ce que nous avons de plus précieux et toute initiative qui vise à nous réconcilier avec lui est bonne à soutenir, surtout quand c’est fait avec autant d’attention et de talent.

Longue vie au Carnet du temps !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *